Huile essentielle de Lavande fine

L'huile essentielle de Lavande fine est très efficace contre la fatigue, le stress et les problèmes de peau.Dotée d’une très grande efficacité, l’huile essentielle de Lavande fine s’impose comme un incontournable dans le domaine de l’aromathérapie. Elle est reconnue pour ses multiples vertus, sa polyvalence et son excellente tolérance, même chez les bébés.

La Lavande fine est également connue sous le nom de Lavande vraie ou officinale (Lavandula angustifolia). On la trouve principalement en France dans les régions méditerranéennes et dans les montagnes. Les Romains utilisaient déjà la Lavande pour ses qualités aromatiques. Aujourd’hui, bien plus qu’un agréable parfum, la Lavande offre de multiples vertus thérapeutiques et fait partie des seules huiles essentielles que l’on peut utiliser directement sur la peau.

La Lavande fine : une huile essentielle riche en vertus thérapeutiques

L’huile essentielle de Lavande fine est particulièrement appréciée pour ses vertus calmantes et sédatives. Elle aide à lutter contre l’insomnie et réduit stress et anxiété. La Lavande fine est très efficace pour retrouver un sommeil réparateur. Son parfum apaisant aide à retrouver bien-être et relaxation. L’huile essentielle de lavande fine possède également des vertus antidépressive et décontractante.

Huile essentielle de Lavande fine : un allié de choix pour toute la famille

Cette huile essentielle a l’avantage de pouvoir s’utiliser à l’état pur sur la peau. Elle convient à toute la famille, adultes, enfants et bébés. Cette essence possède des propriétés cicatrisantes, antalgiques, antispasmodiques, antiseptiques, anti-inflammatoires et hypotensives qui permettent de soigner :

  • les maladies de la peau : acné, eczéma, psoriasis, couperose, démangeaisons,
  • les brûlures superficielles, les plaies, les hématomes, les bosses, les coups de soleil,
  • les douleurs dentaires, les maux de dos, les rhumatismes,
  • les troubles respiratoires : grippe, sinusite, coqueluche, asthme, bronchite,
  • l’hypertension et les palpitations.

Retour en haut